Agenda


Mardi 23 juillet 2024 à 20H00. Départ devant la mine. Depuis Chaligny, où nous découvrirons la ville de l’époque moderne, à travers cité et coteaux, une balade commentée pour comprendre comment les mineurs montaient en groupe prendre leur poste de nuit. Suivi d’un casse croute des mineurs. 9 euros. Réservation au 0695481764 ou minedeneuvesmaisons@gmail.com

  • Pour les particuliers : Les visites sans réservation : Tous les jours du 6 juillet au 1 septembre 2024, de 10H à 16H.  (English tour everyday at 10H00 am and 2 pm) . Un départ chaque demi heure. Dernier depart 16H. Se présenter à l’accueil sur le carreau de la mine.
  • Pour les groupes : C’est ouvert toute l’année pour les -groupes ( au minimum huit personnes) sur réservation.(tour possible in english / visita guidata possibile in italiano.)

La visite permet de pénétrer au cœur de galeries du XIXe siècle, sécurisées, où petits et grands découvrent un univers de travail si particulier, difficile, emblématique de la révolution industrielle. Chaque groupe est encadré par un guide qui explique  la vie des mineurs, les techniques de travail. Chacun pourra manipuler des outils, comme en 1874. Dans un cadre magnifique en bord de forêt de Hayes, cette mine est emblématique du développement du bassin industriel autour de Nancy. La présence de plus de 25 mines dans les collines de Moselle et de Meurthe, a permis le développement de la sidérurgie sur les bords de ces deux rivières.

Avec des panneaux et QR codes qui permettent de comprendre l’histoire du carreau de la mine. Sur ces même panneaux, un « jeu de piste  » pour les enfants  « la chasse aux wagons » à base de QR codes aussi. Accès libre, prévoir trois quart d’heure en plus de la visite.

  • Laisser un commentaire sur votre visite, ou tout autre sujet mais ne pas utiliser cette zone pour une prise de RdV.
  • Merci d’avance

One thought on “Agenda”

  1. suite à ma visite le 11 novembre je tiens à félicité le guide pour son excellent commentaire.
    cette visite est très intéressante et on constate le travail de força des mineurs.
    les premiers qui sont entrés dans cette mine et les autres ne s’attendaient pas à un tel travail.
    400 km de galeries avec une seule entrée et sortie.
    bravos pour leurs mémoires, et bonne retraite aux survivants.
    bien amicalement, Michel 89 ans et 45 ans d’usine

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *