150Ans

En 2024, nous vous invitons à venir célébrer les 150 ans de la mine et de l’usine de Neuves-Maisons, ouvertes en 1874 par Victor de Lespinats.

Cet événement exceptionnel sera l’occasion de rendre hommage à tous les travailleurs qui ont fait vivre le site, pendant les différentes périodes de son existence. Depuis 1874, nous suivrons les différentes générations d’Hommes du Fer, qui ont donné à la Lorraine sa splendeur passée. Rencontrez aussi les bénévoles d’hier et d’aujourd’hui, qui continuent chaque semaine de faire vivre le site de la mine, pour faire perdurer la mémoire industrielle du bassin de Nancy.

En 1869 Victor De Lespinats ingénieur de l’École nationale supérieure des mines de Paris, fait ses premières recherches sur les gisements lorrains de minerai de fer mais il est contraint de stopper à cause de la Guerre de 1870 (révolution industrielle). La Société Métallurgique de la Haute-Moselle exploitant la Mine du Val de Fer est créée en 1872 par De Lespinats et dix-sept autres administrateurs. Les premières extractions de la minette commencent en 1874, et en même temps se construit l’usine de Neuves-Maisons qui allume son premier haut fourneau la même année. En 1886, un chemin de fer (« Le Coucou »), relie la mine à l’usine sidérurgique, elle aussi située à Neuves-Maisons, mais plus bas, près de la Moselle. En 1900 (20 mars), les quatre concessions, Val-de-fer, Val-Fleurion, Maron-nord et Fond de Monvaux sont réunies par décret. En cette mine eurent lieu des mouvements ouvriers et sociaux : le 14 octobre 1890, création d’un syndicat de mineurs, le 24 juin 1894 naissance d’une société de secours mutuel des mineurs. En 1916, pour permettre le maintien de l’activité pendant la guerre, des femmes et des invalides sont embauchés pour effectuer du travail de surface (culbutage des wagons, casse et charge de la castine, travail à l’atelier, réparation des voies de roulages, etc.).